Sonoma County, Californie

Francis Ford Coppola est né à Detroit d’une famille d’origine italienne, qui s’installe rapidement à Long Island où il passera son enfance.
Débutée à l’aube des années soixante, sa carrière cinématographique ne décolle véritablement qu’en 1971, avec un premier Oscar remporté avec le film Patton, pour accéder à la célébrité avec Le Parrain  en 1972 .
C’est d’ailleurs grâce à ce premier succès, prémices d’une carrière riche en Oscars et autres récompenses, qu’il pourra développer sa deuxième passion, le vin.
En 1974, Francis Ford Coppola et sa femme, Eleanor, rachètent ainsi une vieille propriété à Rutherford et ses 600 ha de terres.
Respectueux de l’histoire du domaine, il vinifie son premier millésime en 1979, mis sur le marché en 1985 et baptisé Rubicon, témoignant de l’ambition d’évoluer dans des zones encore inexplorées…
Si la notoriété de Coppola a inévitablement rejailli sur ses vins, Rubicon s’est imposé par lui-même comme l’un des grands cabernets californiens, par son style caractéristique, opulent, concentré et de grande garde.
A côté de Rubicon Winery, la célèbre propriété située dans la Napa Valley qu’il s’est offerte au milieu des années 1970, Francis Ford Coppola a créé en 2006 une seconde structure dans la commune de Geysersville, dans la région de Sonoma, à la fois lieu d’oenotourisme et winery concentrant ses activités de négoce.
Francis Ford Coppola Winery propose désormais une large gamme de vins, dont les fameux Diamond Collection.
Une seule philosophie anime le cinéaste-vigneron : « Aspirer au plus haut niveau de qualité dans toutes ses entreprises. Et rien n’est plus important que d’atteindre cet objectif dans l’élevage de ses vins ».
L’esprit de la gamme est d’offrir des vins fruités, souples et mûrs. L’accueil du public et celui de la critique, pourtant exigeante, lui ont permis, comme au cinéma, de recueillir de nombreuses et prestigieuses récompenses et de bénéficier d’une reconnaissance unanime de la profession.
Nul doute que Francis Ford Coppola aura gardé toute sa vie le souvenir des vins que l’on servait à la table familiale, produits par son grand-père et ses oncles, qui faisaient venir des raisins de Californie pour les vinifier eux-mêmes dans leur appartement de New-York…
La tradition familiale, qui a toujours associé ces deux passions, le cinéma et le vin, se perpétue avec sa fille Sofia, à laquelle il avait promis lorsqu’elle était petite de créer un vin pétillant et de lui dédier…
Promesse tenue, non seulement le succès a été au rendez-vous, mais Sofia a développé à son tour une passion pour le vin et propose aujourd’hui une gamme tout en élégance et en féminité…